Comment créer un NFT en 2022

Votre guide incontournable pour tout ce qui concerne NFT !

Si vous deviez choisir un mot qui a été partout cette année, ce doit être NFT. Les NFT ont pris d’assaut le monde de l’art numérique. Si vous n’avez pas encore entendu parler du crypto-artiste Beeple vend un NFT vendu pour 69 millions de dollars, il est temps d’arrêter d’être un ermite et de sortir de votre grotte.

Le NFT de Beeple est un collage intitulé Everydays: The First 5000s qui s’est vendu pour 69 millions de dollars.

Les NFT sont devenus une attraction assez époustouflante où tout le monde veut participer à l’action. Surtout si vous êtes un artiste ou un collectionneur, vous devez savoir de quoi il s’agit. Alors, avant de sauter sur la vague NFT, voici tout ce que vous devez savoir.

Qu’est-ce qu’un NFT ?

En termes simples, un NFT est un jeton non fongible.  « Non fongible » est un terme économique qui désigne essentiellement un article unique et non interchangeable.

Cet attribut les rend différents des bitcoins, par exemple, qui sont fongibles. Vous pouvez échanger un bitcoin contre un autre et ils seront exactement les mêmes. Mais cela ne vaut pas pour un NFT. Chaque NFT est unique.

Comment fonctionnent les NFT ?

  • Les NFT sont stockés sur des registres numériques distribués publiquement appelés blockchains et sont utilisés pour prouver la propriété d’éléments uniques. 
  • Vous conservez le NFT dans votre portefeuille crypto qui prend en charge les NFT.
  • Puisqu’ils sont stockés sur des blockchains, il est facile de prouver la propriété. 
  • Chaque bloc de la blockchain contient des informations telles qu’un hachage cryptographique du bloc précédent, un horodatage et des données de transaction.
  •  Les chaînes de blocs sont également résistantes à la modification en raison des chaînes que les blocs forment. 
  • La modification d’un bloc ne peut se faire sans altérer les suivants dans la chaîne. Par conséquent, vos NFT sont relativement à l’abri du vol.

Quels articles peuvent être un NFT ?

Le monde NFT est encore assez nouveau et il n’y a pas trop de restrictions sur ce qui peut être frappé comme NFT. Les cas les plus populaires d’articles frappés et vendus en tant que NFT incluent l’art numérique, les vidéos, les GIF, la musique, les objets de collection et les articles de jeu.

Ce chat est un NFT du jeu cryptokitties.co.

L’art numérique a évidemment été le plus utilisé du NFT en raison du fait que la blockchain vous permet de prouver facilement la propriété. Il y a également eu le cas d’un tweet vendu comme NFT. Bien sûr, le tweet n’était autre que le tout premier tweet du fondateur de Twitter.

Ce rocher est un autre NFT.

Les articles en jeu ont également connu une augmentation récente de l’utilisation du NFT. L’utilisation de NFT pour vendre des objets dans un jeu présente de nombreux avantages. Premièrement, il peut être utilisé pour maintenir l’exclusivité et la rareté. Une intrigue dans un jeu a été vendue près d’un million de dollars récemment. Et étant donné que les NFT peuvent être vendus davantage et que leurs prix peuvent augmenter avec le temps, même un article de jeu peut devenir un investissement. De plus, grâce aux redevances, même les développeurs de jeux peuvent gagner plus chaque fois qu’un NFT est revendu.

Les NFT peuvent également être utilisés pour des billets d’événements, des essais ou des articles de publications en ligne, des collections de chaussures limitées, des noms de domaine, etc. Quelques autres exemples incluent des documents Word, des recettes, voire des startups entières. Et ce n’est apparemment que le début pour les NFT.

Les jetons NFT ont même été utilisés pour les émissions de télévision où vous avez besoin d’un NFT lié à l’émission pour pouvoir la regarder.

Les NFT sont toujours aussi complexe à comprendre

 La chose la plus déroutante à propos des NFT est le fait que n’importe qui peut télécharger des photos, des vidéos, des GIF, etc., qui sont vendus en tant que NFT.

Les copies du fichier original pour NFT ne sont pas réservées aux seuls propriétaires. Vous pouvez copier et partager un NFT comme n’importe quel autre fichier sur Internet. Mais vous n’en serez pas le propriétaire comme le serait quelqu’un qui achète un NFT.

Prenons un exemple d’œuvre d’art, disons « La nuit étoilée » de Vincent Van Gogh. N’importe qui peut avoir une copie de l’œuvre.  Mais est-ce l’équivalent d’être le propriétaire de la chose réelle ? Absolument pas. Cela vaut aussi pour NFT. Vous pouvez considérer NFT comme un certificat d’authenticité.

Mais il y a une chose évidente que tout le monde souligne. Une estampe n’est pas la même chose qu’une peinture ; il y a des différences évidentes. Mais la copie d’une photo est exactement la même. Certaines personnes pensent que le NFT n’est qu’un flex pour les riches. Après tout, pourquoi payer pour quelque chose qui est exactement le même que sa copie ? Mais c’est un tout autre débat.

Note: Une estampe est une Image à caractère artistique, imprimée, le plus souvent sur papier, par le moyen d’une matrice traitée en relief (gravure sur bois, sur linoléum), en creux (sur métal : taille-douce) ou à plat (lithographie, sérigraphie).

NFT pour les artistes

Les NFT peuvent être parfaits pour les artistes numériques et vous donner une plate-forme pour monétiser vos œuvres. Tout d’abord, vous pouvez facilement prouver que vous êtes le créateur de votre travail lorsque vous le frappez en tant que NFT. Mais sachez que vous devez en être le propriétaire et ne pas utiliser d’art pour lequel vous n’avez pas les droits d’auteur. Sinon, il y aura de poursuites juridiques a votre encontre.

De plus, au lieu de partager votre art sur une plate-forme de médias sociaux où il n’y a pratiquement aucun revenu, vous pouvez vendre directement votre art sur un marché NFT ou peer-to-peer.

Ce qui doit être la meilleure chose à propos de l’utilisation des NFT pour vendre votre art, ce sont les redevances. Si vous le souhaitez, vous pouvez gagner des redevances sur votre NFT chaque fois que quelqu’un le revend. Ainsi, si le prix de votre NFT monte en flèche, vous ne serez pas exclu des bénéfices. Vous obtiendrez automatiquement des redevances a chaque revente . Cela leur donne un avantage sur les œuvres d’art physiques où il n’y a aucun moyen de recevoir des redevances lorsque votre pièce est revendue.

En tant qu’artiste, vous devez également déterminer la rareté de vos œuvres d’art. Il peut s’agir d’un NFT unique en son genre ou vous pouvez en produire une série limitée, comme quelques dizaines ou centaines d’objets de collection. Plus votre travail est rare, plus il y aura de battage médiatique pour lui.

Et, comme pour toute œuvre d’art physique, vous conservez le droit d’auteur sur votre travail et le droit de le reproduire. Même si vous vendez votre NFT comme une pièce unique, vous aurez le droit de le reproduire (bien que ce ne soit pas éthique). Bien sûr, les droits d’auteur peuvent être explicitement transférés, mais par défaut, les droits d’auteur ne sont pas transférés avec la propriété. 

Vous pouvez vendre vos NFT à un prix fixe ou les vendre aux enchères au plus offrant.

NFT pour collectionneurs ou acheteurs

Il peut y avoir plusieurs raisons d’acheter un NFT. Vous voudrez peut-être soutenir un artiste en tant que fan de son travail. Peut-être que vous vous voulez devenir un collectionneur d’art et être le propriétaire de l’œuvre.

Lorsque vous êtes propriétaire de l’œuvre:

  • vous pouvez facilement prouver que vous en êtes l’unique propriétaire.
  •  Vous pouvez simplement le conserver en toute sécurité dans votre crypto-portefeuille ou le vendre .
READ  Comment créer un NFT gratuitement

En effet, comme les registres de blockchain sont presque impossibles à manipuler ou à modifier sans modifier d’autres blocs, vous pouvez être assuré que votre actif numérique est en sécurité.

Il est important de savoir aussi qu’être propriétaire du NFT ne vous donne pas les droits d’auteur sur l’œuvre d’art. À moins que le créateur ne vous transfère explicitement le droit d’auteur, il aura donc le droit de reproduire l’œuvre en question.

De plus, lorsque vous revendez l’œuvre d’art, une partie du prix de vente peut revenir au créateur sous forme de redevances. Cela fera partie du contrat intelligent du NFT.

Chaque NFT est-il unique ?

Bien que les NFT soient par nature non fongibles, cela ne signifie pas nécessairement que tous les NFT sont uniques. Le caractère unique et la rareté de tout NFT sont déterminés par son créateur. Ils pourraient être uniques en leur genre ou les créateurs pourraient les fabriquer comme un objet rare. Ainsi, il y aurait quelques articles de ce type disponibles comme une carte à collectionner. Mais chaque NFT existerait toujours en tant que jeton distinct avec des droits de propriété indéniables pour quiconque l’achète.

Il est important de savoir que même si le créateur vend l’article comme unique, il aura toujours le droit de le reproduire à moins qu’il ne transfère explicitement les droits. Il est donc toujours sage de savoir à qui vous achetez un NFT et qu’il ne s’agit pas d’opportunistes qui reviendraient sur leur parole. Parce que ce ne serait pas illégal s’ils le faisaient, juste contraire à l’éthique.

NFT et impact environnemental

Les NFT semblent si attrayants en ce moment, n’est-ce pas ? Mais tout n’est pas soleil et arcs-en-ciel dans le pays NFT. Ils ont aussi un côté sombre.

L’une des controverses entourant les NFT est l’énorme empreinte carbone qui leur est associée. Et il est important de prendre une décision éclairée si vous envisagez de fabriquer et de vendre ou d’acheter un NFT.

Étant donné que les NFT utilisent la technologie blockchain, la quantité d’énergie nécessaire pour effectuer la transaction est énorme. La plupart des marchés associés au NFT utilisent la crypto-monnaie Ethereum, qui a également été la première plate-forme à mettre en œuvre une norme pour les NFT. Ethereum est également la plate-forme la plus largement utilisée pour créer et lancer des NFT jusqu’à présent.

Désormais, Ethereum utilise un système de preuve de travail pour valider les transactions. Le système de preuve de travail est incroyablement gourmand en énergie. Pour ajouter de nouveaux blocs à la blockchain, les utilisateurs, ou plus précisément les mineurs, doivent résoudre des énigmes complexes. Pour résoudre ces énigmes, vous devez utiliser des ordinateurs spéciaux qui consomment beaucoup d’énergie. En échange de leurs efforts et de l’électricité qu’ils utilisent (qu’ils doivent payer), ils reçoivent des jetons ou des frais de transaction en récompense.

Jusqu’à ce qu’Ethereum et d’autres plates-formes qui utilisent actuellement le système de preuve de travail passent au système de preuve de participation, qui n’est pas aussi gourmand en énergie, la vente et l’achat de NFT auront un impact énorme sur l’environnement. 

A noter que Il existe déjà des plates-formes qui utilisent le système de preuve de participation/preuve d’enjeu, notamment la blockchain Flow.

Le système de preuve de participation exige que les joueurs qui maintiennent les registres aient une certaine participation dans le système. Ils doivent verrouiller certains de leurs jetons et s’ils sont pris en train de compromettre le grand livre, la pénalité est ces jetons.

Ethereum prévoit de passer assez rapidement au système de preuve d’enjeu, et lorsque cela se produira, leur consommation d’électricité tombera à presque zéro . Pour avoir un aperçu, Ethereum utilise autant d’électricité que la Libye.

En fait, certains créateurs se sont retirés de la vente de leurs NFT en raison de l’empreinte carbone, tandis que d’autres comme Beeple disent qu’ils compenseront les émissions de carbone de leurs NFT à l’avenir. Ils le feraient en investissant dans les ressources énergétiques renouvelables, la technologie qui aspire le dioxyde de carbone de l’atmosphère, etc.

Alors, voilà. Vous disposez maintenant de toutes les informations dont vous avez besoin pour prendre une décision respectueuse de l’environnement concernant les NFT.

Informations:

La preuve d’enjeu1preuve de participation1 ou preuve d’intérêt1 (en anglais : proof of stakePoS) est une méthode par laquelle une chaîne de blocs d’une crypto-monnaie vise à atteindre un consensus distribué2.

Les NFT sont-ils là pour rester ?

Comprendre les NFT, leur fonctionnement, leur impact sur l’environnement, c’est bien beau, mais le fait est que le NFT est essentiellement un investissement. Que vous achetiez des œuvres d’art numériques, des des pierres rares ou pratiquement n’importe quoi d’autre, vous dépenseriez beaucoup d’argent.

Alors, pouvez-vous vous attendre à ce que votre investissement augmente ou, à tout le moins, reste le même ? À ce stade, vous devez savoir qu’il existe un risque avec NFT comme tout autre investissement. Alors que beaucoup pensent que les NFT sont là pour rester pour de bon, d’autres pensent qu’il ne s’agit que d’une mode qui pourrait s’éteindre à tout moment.

Ils pourraient être là pour rester, ce qui semble être le scénario le plus probable actuellement, mais la tendance pourrait également être le contraire c’est à dire leur mort . Donc, vous devez être prudent.

Comment faire un NFT

Avant de décider de créer un NFT, il est important de savoir que la création d’un NFT vous coûtera de l’argent.

De toute évidence, vous avez vu tous les NFT qui se sont vendus pour des millions ou des centaines de milliers de dollars. Mais de tels événements sont encore extrêmement rares. De manière réaliste, votre NFT pourrait même ne pas se vendre. Et même si cela se vend, vous pourriez finir par payer de votre poche en raison des frais de frappe, de réseau ou de transaction impliqués. Sur Ethereum, ces frais sont appelés frais de gaz ( gaz fees en anglais).

Alors, soyez prêt à investir (et potentiellement à subir des pertes) dans votre NFT. En outre, il existe différents types de frais impliqués. Tout d’abord, vous devrez dépenser de l’argent pour créer et répertorier votre NFT. Ensuite, si vous réussissez une vente, il y a des coûts supplémentaires comme les frais de commission et les frais de transaction. Ainsi, toute ses étapes peuvent s’avérer coûteuse.

Soyez prêt à dépenser environ 100 euro (peut-être moins ou plus) pour créer votre NFT. Et ce n’est que le coût de la frappe. Une fois que le NFT se vend réellement, il y a plus de frais associés.

Il existe de nombreuses options disponibles à chaque étape du processus de création et d’inscription de votre NFT. Nous en discuterons au fur et à mesure que nous avancerons. Voici les étapes nécessaires à la réalisation de votre NFT.

Sélectionnez le fichier que vous souhaitez transformer en NFT

C’est l’étape de départ de base lors de la création d’un NFT et il y a de fortes chances que vous l’ayez déjà. Néanmoins, voici un rappel de ce qu’il faut sélectionner lors de la création d’un NFT. Il peut s’agir d’un dessin numérique, d’une photo, d’un clip vidéo, d’un fichier musical, d’un élément de jeu vidéo (si vous êtes un développeur), d’un meme, de tout objet de collection comme ces célèbres pet rocks, d’un GIF, voire d’un tweet (il devrait être viral ou célèbre cependant, pour susciter l’intérêt des gens). 

READ  Que sont les frais gas fees pour les NFT ?

Quoi que vous choisissiez, assurez-vous simplement que vous possédez les droits d’auteur de l’article. 

Essayer de transformer quelque chose pour lequel vous n’avez pas les droits de propriété intellectuelle vous causera des ennuis juridiques.

Note: Le Pet Rock est une « roche de compagnie ». L’idée de le commercialiser vient de Gary Dahl (1936-2015), un citoyen de Los Gatos en Californie.

Choisissez une technologie Blockchain

Une fois que vous avez décidé de créer un NFT, vous devrez déterminer quelle technologie de blockchain vous souhaitez utiliser pour votre NFT. Ethereum, la première plate-forme à introduire une norme pour les NFT, est le choix le plus populaire parmi la plupart des créateurs de NFT et celui que nous utiliserons pour ce guide.

Mais les prix de transaction (appelés frais de gaz) pour l’utilisation de la norme ERC721 sur Ethereum pour la frappe de NFT peuvent varier entre 60 euro et 120 euro. Il peut aller encore plus haut car les frais de gaz fluctuent constamment en raison de l’utilisation élevée du réseau. D’autres options de blockchain pour frapper des NFT incluent des options comme Tezos, Cosmos, Polkadot, Flow, Binance Smart Chain, etc. Vous pouvez utiliser d’autres blockchains comme Polygon pour frapper et vendre des NFT gratuitement.

Sélectionnez un portefeuille numérique

Maintenant que vous avez vraiment commencé votre voyage dans l’espace NFT, vous aurez besoin de crypto-monnaie pour financer la frappe de votre NFT. Et un portefeuille numérique pour conserver cette crypto. 

Le portefeuille est également crucial car il vous permet de créer des comptes et de vous connecter aux marchés NFT. Si vous possédez déjà une crypto-monnaie, vous devez toujours configurer un portefeuille, puis vous pouvez transférer vos jetons vers le portefeuille pour les échanger sur les marchés NFT.

 Pour ce guide, nous utiliserons un portefeuille qui utilise l’Ethereum. 

Il existe de nombreux portefeuilles, voici quelques choix populaires à explorer.

Rainbow Wallet: Il s’agit peut-être d’un portefeuille relativement nouveau, mais c’est un excellent choix pour les NFT car il a été conçu avec les actifs Ethereum . Cela signifie que vous ne pouvez pas stocker votre Bitcoin ici. Il y a une application Android et iOS. Vous pouvez acheter de la crypto directement dans le portefeuille.

Coinbase Wallet : Ce portefeuille de l’un des plus grands échanges de crypto-monnaie est une autre excellente option pour les débutants. Il est extrêmement facile d’utiliser le portefeuille Coinbase pour acheter de la crypto. Mais lorsque vous utilisez un portefeuille Coinbase, vous devrez acheter la devise sur un échange séparé et la transférer sur votre portefeuille.

MetaMask Wallet : MetaMask se connecte facilement à la plupart des marchés NFT. Il dispose également d’une extension de navigateur ainsi que d’applications iOS et Android, ce qui le rend extrêmement facile à utiliser sur n’importe quel appareil. C’est le portefeuille que nous utiliserons dans le cadre de ce guide.

Configuration du portefeuille MetaMask

Si vous souhaitez utiliser le portefeuille MetaMask, vous pouvez suivre les étapes de ce guide pour en créer un.

Sur votre navigateur, allez sur metamask.io et cliquez sur le bouton ‘Télécharger’.

MetaMask a des extensions pour la plupart des principaux navigateurs comme Chrome, Edge, Firefox et Brave. Pour Chrome ou Edge, cliquez sur le bouton « Installer MetaMask pour Chrome ».

La liste du portefeuille MetaMask dans la boutique en ligne Chrome s’ouvrira. Cliquez sur le bouton « Ajouter à Chrome ».

Une invite de confirmation apparaîtra à l’écran. Cliquez sur l’icône « Ajouter une extension » pour installer l’extension et l’ajouter à votre navigateur.

Une fois l’extension installée, la vue étendue s’ouvrira d’elle-même dans un onglet séparé.

Pour créer le portefeuille, cliquez sur le bouton « Commencer ».

Ensuite, cliquez sur l’option « Créer un portefeuille ».

Un ensemble de politiques de confidentialité apparaîtra. Cliquez sur « J’accepte » ou « Non merci » pour continuer.

Ensuite, créez un mot de passe pour votre compte, de préférence un mot de passe très fort, cochez l’option des conditions d’utilisation et cliquez sur le bouton « Créer ».

MetaMask vous donnera une phrase de sauvegarde secrète de 12 mots.

Notez votre phrase de sauvegarde et conservez-la dans un endroit sûr. Ne partagez cette phrase avec personne en aucune circonstance et ne la perdez jamais en aucun cas. Si jamais vous oubliez votre mot de passe et avez besoin d’accéder à votre portefeuille, cette phrase de sauvegarde est la seule chose qui peut le faire. Même l’équipe MetaMask ne peut pas vous aider si vous n’avez pas la phrase ; vous finirez par perdre tous les jetons de votre portefeuille. Toute autre personne ayant accès à votre phrase peut également accéder à votre portefeuille et transférer tous vos jetons.

Suivez les instructions sur votre écran relatives à la phrase de sauvegarde et votre portefeuille sera créé.

Vous pouvez également utiliser l’application Android ou iOS pour configurer le portefeuille MetaMask.

Une fois que vous avez configuré votre portefeuille, vous devrez y ajouter des fonds. Vous pouvez ajouter environ 100 euro à votre portefeuille pour frapper votre NFT. Vous pouvez ignorer cela maintenant et ajouter des fonds plus tard au fur et à mesure de vos besoins. La plupart des marchés vous permettent également d’ajouter des fonds lors de la frappe du NFT afin que vous n’ayez pas à recommencer tout le processus si vous choisissez de différer.

Sélectionnez le marché NFT

Le terme « marché NFT » est apparu tout au long de ce guide, mais nous n’avons pas vraiment expliqué ce que c’est. Une place de marché NFT est l’endroit qui vous permet d’acheter ou de vendre vos NFT.

Lors de la sélection de votre marché NFT, il y a quelques points à garder à l’esprit. Premièrement, le marché doit être adapté au type d’art ou de NFT que vous souhaitez vendre. Deuxièmement, il doit être compatible avec le type de jeton que vous avez l’intention d’utiliser. Il doit également être sécurisé ; avant de choisir un marché, recherchez qu’il n’y a pas eu d’incidents liés à la sécurité dans le passé. Il existe de nombreux marchés NFT. Ceux énumérés ci-dessous font partie des meilleurs marchés NFT.

Certaines places de marché sont exclusives et n’admettent les créateurs ou artistes qu’après un processus de candidature. Cela inclut des marchés comme Nifty Gateway (choix de marché pour Grimes, Beeple et Paris Hilton) et SuperRareSuperRare et Nifty Gateway sont des marchés hautement organisés qui vous permettent uniquement de vendre de l’art numérique. Donc, ce n’est pas pour les créateurs qui veulent vendre des mèmes ou d’autres choses.

Un autre exemple concerne le NBA Top Shot qui est exclusivement utilisé pour vendre et acheter des objets de collection de la NBA et de la NBA féminine. De même, Axie Marketplace est un espace pour le jeu Axie Infinity qui lui-même est basé sur NFT.

Quelques marchés ouverts incluent OpenSea, Rarible et Zora où n’importe qui peut vendre sans invitation ni application. Vous pouvez également vendre tout type de contenu, mais cela signifie également que le marché est inondé de nombreux NFT et que vous devrez déployer des efforts supplémentaires pour commercialiser votre NFT. Avant de choisir un marché, assurez-vous qu’il vous convient.

READ  Qu'est-ce que le NFT sur Twitter ?

Une fois que vous aurez choisi votre place de marché NFT, vous devrez y connecter votre portefeuille numérique. Ensuite, vous pouvez créer et répertorier votre NFT sur le marché.

Pour ce guide, nous vous montrerons comment créer un NFT sur Rarible. Rarible propose également une nouvelle option qui vous permet de créer des NFT gratuitement (ou plutôt de reporter la création à plus tard). Donc, si vous débutez dans le monde NFT, cela peut être un bon choix pour vous.

Connectez Rarible avec votre portefeuille

La première étape de l’utilisation de Rarible pour frapper votre NFT consiste à le connecter à votre portefeuille numérique. Toute transaction sur Rarible à partir de votre portefeuille nécessite votre autorisation afin que vous puissiez être assuré que vos fonds sont en sécurité jusqu’à ce que vous souhaitiez les utiliser.

Allez sur rarible.com et cliquez sur le bouton « Connexion » dans le coin supérieur droit.

Ensuite, cliquez sur l’option « Se connecter avec MetaMask ». Si vous avez utilisé un autre portefeuille, cliquez sur l’option correspondante pour connecter votre portefeuille à Rarible. Si vous ne voyez pas l’option, essayez de fermer votre navigateur et d’ouvrir à nouveau Rarible.

Sur le côté droit de votre écran, une petite fenêtre pour MetaMask s’ouvrira. Assurez-vous que la case à côté de votre compte est cochée. Bien que cela doive être automatique, cochez l’option si ce n’est pas le cas. Ensuite, cliquez sur ‘Suivant’.

Une demande d’autorisation de Rarible s’ouvrira. Cliquez sur « Connecter » pour continuer.

Des conditions d’utilisation apparaîtront. Cochez les deux cases et cliquez sur l’option « Continuer ». Votre portefeuille sera connecté à Rarible.

Créer un NFT sur Rarible

Cliquez sur le bouton « Créer » dans le coin supérieur droit de l’écran.

Maintenant, selon que vous souhaitez créer un élément unique ou plusieurs types d’un élément, cliquez respectivement sur « Unique » ou « Multiple ». Ici, nous allons créer un seul NFT.

Ensuite, téléchargez le fichier numérique pour votre NFT. Le fichier peut être au format PNG, GIF, WEBP, MP4 ou MP3 avec un max. taille du fichier 100 Mo. Cliquez sur « Choisir un fichier » pour télécharger votre fichier.

Ensuite, dans la partie suivante, vous devrez déterminer comment vendre votre NFT. Trois options sont disponibles :

  • Prix ​​fixe : L’option de prix fixe vous permet d’inscrire votre NFT à un prix que vous exigez. La première personne qui paie ce prix obtient votre NFT. Rarible facturera des frais de service de 2,5 %.
  • Open for Bids : Cela lancera une enchère illimitée qui permettra aux gens de faire des offres jusqu’à ce que vous décidiez d’en accepter une.
  • Enchères chronométrées : cela mettra en place l’enchère pour une période de temps limitée pendant laquelle les gens peuvent placer leurs offres. Vous sélectionnez la devise, l’enchère minimum et les dates de début et de fin de l’enchère chronométrée.

Sélectionnez la manière dont vous souhaitez monétiser le NFT. Que vous choisissiez une enchère chronométrée ou un prix fixe pour votre NFT, gardez à l’esprit de ne pas lister votre NFT trop bas ou vous pourriez finir par perdre de l’argent au lieu de faire des bénéfices.

Ensuite, l’option suivante est « Déverrouiller une fois acheté ». Si vous activez cette option, vous pouvez l’utiliser pour fournir des images haute résolution de l’illustration ou du contenu bonus avec votre NFT. Ce contenu n’est déverrouillé qu’après que quelqu’un ait acheté le NFT et uniquement pour l’acheteur.

Dans les collections, par défaut, l’option est définie sur « Rarible Singles ». Nous en resterons là. Vous pouvez créer votre propre collection, mais c’est un jargon plus technique. Pour les débutants, Rarible Singles convient parfaitement.

Rarible a maintenant une nouvelle option pour la « frappe gratuite » ou ce qui est également connu sous le nom de frappe paresseuse. Si vous utilisez cette option, vous n’aurez pas à payer de frais d’essence pour frapper votre NFT car le NFT n’est pas frappé tout de suite. Il est stocké et frappé plus tard lorsque quelqu’un achète le NFT. Dans ce cas, l’acheteur paie les frais de gaz.

Rarible dit également que l’utilisation de l’option de frappe gratuite est plus durable car elle empêche les transactions de frappe inutiles pour les NFT qui ne sont jamais achetés. Cependant, sachez qu’à moins que quelqu’un ne veuille vraiment votre art, la frappe paresseuse pourrait également décourager les acheteurs potentiels car ils pourraient ne pas vouloir payer les frais d’essence supplémentaires. C’est un pari que vous choisissez. Vous pouvez également graver votre NFT paresseux plus tard et le transformer en un NFT régulier où vous payez les frais de gaz.

Si vous utilisez la frappe gratuite, votre NFT est répertorié sur le marché comme tout autre NFT, mais il est plutôt stocké sur IPFS (stockage décentralisé). De plus, même si vous n’avez pas à payer les frais d’essence, vous devez quand même signer les « autorisations de frappe » depuis votre portefeuille. Une fois que l’acheteur a payé les frais d’essence, le NFT est d’abord frappé dans votre portefeuille, puis transféré automatiquement au nouveau propriétaire.

La frappe gratuite n’est actuellement disponible que pour les collections ‘Rarible’.

Ensuite, entrez un nom et une description pour votre NFT. Ensuite, la dernière option est pour les redevances. Vous pouvez choisir entre 0 et 50 % de royalties pour la revente de vos œuvres d’art. Choisissez un pourcentage qui vous semble juste ; n’allez pas trop haut non plus, de peur que l’acheteur ne soit découragé de revendre votre NFT. Enfin, cliquez sur l’option « Créer un élément ».

Le processus de frappe va commencer. Tout d’abord, les fichiers numériques seront téléchargés. Ensuite, si vous n’utilisez pas l’option de frappe gratuite, vous devrez payer les frais d’essence. Pendant que l’étape de frappe est en cours, la fenêtre MetaMask apparaîtra à droite vous demandant de confirmer la transaction.

Lorsque nous avons essayé de frapper le NFT, les frais d’essence qu’on nous a demandé de payer étaient de 136,55 $. La prochaine fois, il est tombé à 132,10 $. C’est plus que ce que nous avions estimé. Mais puisque les frais de gaz fluctuent avec la demande, on ne sait pas si ces frais de gaz augmenteront ou diminueront à l’avenir.

De plus, les frais d’essence sont les dépenses que vous payez pour frapper le NFT. Pour vendre le NFT, il y a d’autres dépenses impliquées comme les frais de service que vous payez à la plateforme. Il y a même un prix à payer pour accepter l’offre de vente. Vous pouvez utiliser l’outil NFT Gas Station pour avoir une idée de ce qu’il pourrait vous en coûter pour frapper et vendre le NFT.

Cliquez sur « Confirmer » dans votre portefeuille MetaMask pour payer les frais d’essence. Si vous frappez le NFT gratuitement, cette étape est ignorée.

Enfin, signez l’ordre de vente dans votre portefeuille pour confirmer que vous souhaitez mettre le NFT en vente.

Une fois que vous avez signé la commande, le NFT apparaîtra sur le marché en quelques secondes.


J’espère que ce guide a été utile pour expliquer ce qu’est un NFT et comment vous pouvez en créer un. Que votre NFT se vende pour des sommes énormes si vous décidez d’en créer un !

Si vous avez aimé cet article, veuillez- vous abonner à notre communauté reddit pour en discuter. Vous pouvez également nous retrouver sur Twitter et Facebook .

5/5 - (3 votes)

Mises à jour de la newsletter

Saisissez votre adresse e-mail ci-dessous pour vous abonner à notre newsletter

Laisser un commentaire